Aller au contenu

Chirurgie viscérale et digestive

Praticiens exerçant dans cette discipline :

Pour plus d'informations (prise de rendez-vous, coordonnées...) cliquez sur les liens ci-dessus.


Pathologies prises en charge

• La pathologie de la paroi (éventration, hernie)
• Les cancers du tube digestif (œsophage, estomac, duodénum, intestin grêle, colon et rectum)
• La pathologie anale bénigne (fissure, fistule et hémorroïde)
• La pathologie hépato-biliaire (foie, cholédoque, vésicule, pancréas) : cancers et pathologies bénignes (calculs)
• La chirurgie de l’obésité (sleeve gastrectomy, gastric by pass)
• Urgences viscérales (appendice, cholécystite, péritonite, occlusion)

 La Polyclinique Quimper Sud est classée 48ème au palmarès Le Point 2018 des meilleures cliniques de France pour la prise en charge des hernies abdominales


 De quoi s'agit-il ?

Cette spécialité traite l’ensemble des pathologies des organes creux (œsophage, estomac, duodénum, vésicule et voies biliaires, intestin grêle, appendice, colon, rectum et anus) ainsi que des organes pleins de l’abdomen (foie, pancréas et rate). Elle traite également l’ensemble des pathologies pariétales de l’abdomen à savoir hernies et éventrations.

D’autres pathologies y sont rattachées, c’est le cas des affections chirurgicales des glandes endocrines (pancréas, glandes surrénales) et des affections du système lymphatique (rate et ganglions).

L’équipe de la Polyclinique Quimper Sud se compose de quatre praticiens, diplômés et accrédités*, qui ont recours aux techniques les plus récentes : coeliochirurgie, TAMIS et TATME (chirurgie mini invasive par les orifices naturels pour les tumeurs superficielles et infiltrantes du rectum).

Elle s’appuie sur des moyens techniques importants : plateau technique de radiologie complet (scanner et IRM) avec des radiologues experts (dont des radiologues interventionnels), plateau technique d’endoscopie complet avec des gastro-entérologues (dont des gastro-entérologues interventionnels), matériel chirurgical innovant et définition 4K pour la coeliochirurgie ; mais aussi sur une prise en charge pluridisciplinaire au sein de la clinique : oncologie digestive, unité d’infectiologie et de dénutrition, soins d'accompagnement :  stomathérapeute, diététicienne, psychologue, infirmière d’accompagnement et infirmière de coordination, activité physique adaptée...

*Accrédités : médecins engagés dans une démarche volontaire de qualité et d’évaluation de leurs pratiques professionnelles, destinée à améliorer la qualité et la sécurité des soins, conformément à l’article D.4135-7 du Code de la Santé Publique. Cette accréditation est délivrée par la Haute Autorité de Santé et consultable sur le site www.has-sante.fr.


La prise en charge des cancers digestifs

La prise en charge est organisée au sein d’une équipe médico-chirurgicale (cancérologues, gastro-entérologues, radiologues), médico-sociale (psychologue, assistante sociale) et paramédicale (infirmière stomathérapeute, infirmière d'accompagnement) qui se concertent régulièrement pour proposer la meilleure prise en charge psychologique et thérapeutique du patient (Programme Personnalisé de Soins) selon les recommandations de Haute Autorité de Santé et l’Institut National du Cancer (INCa).

La situation clinique de chaque patient est discutée en réunion de concertation pluridisciplinaire. Les praticiens exerçant une discipline en lien avec la cancérologie digestive (gastro-entérologues, cancérologues, chirurgiens digestifs, médecins nucléaires, anatomo-pathologistes, radiologues) participent à la réunion et proposent un programme personnalisé de soins en tenant compte de la nature, de l’extension de la maladie mais aussi du patient dans sa globalités (antécédents, situation sociale, évaluation clinique) et de ses souhaits.

La chirurgie et la chimiothérapie sont réalisées au sein de la clinique.